Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voyage en Amérique du sud

ANTARTIQUE

Nous sommes de retour, heureux de retrouver un peu de confort. Embarquement le 11 fevrier sur le Boulard, voilier de 14 m un peu vetuste comme son skipper Jean vieux loup de mer qui a tout vu. Nous heritons de la cabine avant la plus spacieuse, nous sommes 7 equipiers. 1 ere etape Puerto Williams sur l'ile de Navarino en face d'Ushuaia dans le petit port de Micardi et son bar mythique.Course pour trouver du gas oil, barbecue dans le jardin ou plutot le terrain vague de Jean qui jouxte sa maison. Il fait deja bien froid. Depart dans l'apres midi du lendemain direct dans le detroit de Drake, la fenetre meteo etant bonne. Nous decouvrons que nous serons de quart a 2 sur le pont pendant 3 h toutes les 7 heures. Tres vite la moitie a le mal de mer et se promene avec son sachet. Micheline est a l'agonie le premier jour, Jacques disparait dans sa cabine pendant 4 j les autres 4 vomiront tout le temps ( le retout aussi ). J'ai eu beaucoup de chance, ou peut etre grace au Stugeron, je n'ai jamias souffert du mal de mer. Pendant tout le Drake nous passeront notre temps soit dehors de quart soit dans nos duvets. Il fait de plus en plus froid dehors et a l'interieur aussi, le chauffage ne marchant pas, je soupsonne une economie de fuel. N'en pouvant plus, je fais remarquer que je n'etais pas la pour un stage de survie et nous obtenons enfin un peu de chauffage.La mer est houleuse mais maniable, nous n'aurons jamais plus de 30 noeuds de vent, je m'attendais a bien pire. des albatros et de damiers du cap nous accompagnent sans arret. Nous finissons par arriver a l'ile de deception au bout de 4 jours et 4 nuits eprouvantes.

Ile volcanique en noir et blanc peuplee de manchots et d'otaries. Nous visitons l'Europas, 3 mats a l'ancienne et mesuront la grosse difference de confort pour le meme prix.

Depart de Deception pour Trinity, rencontre magique avec les premiers gros iceberg, ils feront parti du paysage jusqu'au retour. Changement d'atmosphere, la glace est partout blanche de blanche, un univers vierge et sans bruit.

Apres une nuit entrecoupee de bruit de glace frottant contre le coque, nous naviguons dans le detroit de Guerlache.Notre route est emaillee d'iceberg de toutes les formes, des manchots sautent dans tous les sens, nous appercevons des dixaines de baleine. L'une d'elle se laisse admirer sur toute sa longueur le long du voilier et termine par nous montrer sa queue. 2 orques croisent au loin. Dans la soiree nous nous arrimons a une barge partiellement immergeeau pied d'un glacier.

Debarquement dans une colonie de manchots, ils jouent les stars.

Mouillage dans la baie de Paradis, entoure de glaciers impressionnant.

Passage du detroit de Lemaire sous la brume en ecartant la glace avec l'etrave, fantomatique. Nous nous amarrons devant la base ukrainienne de Vernadsky. Premier shampoing au bout de 10 j. Visite de la base et surtout de son bar.

Super beau temps, mouillage au 2 eme hivernage de Charcot, visite d'une colonie de manchots papou puis passage dans le cimetiere des iceberg. Ils sont des dixaines a s'echouer a cet endroit, de toutes les formes, c'est tres tres beau.

Amarrage rock and roll: aussieres amenees a terre avec l'annexe en pagayant contre le vent. Le hors bord restera en decoration.

Retour dans la brume par Port Lockroy et Melkior puis repassage du Drake le 28 et meme cirque. Nous croisons le cap horn le 3 mars sous la pluie avec peu de visibilite et allons mouiller dans les iles avoisinantes.

Tout le trajet en Antarctique a ete fantastique, un monde vierge de neige et de glace. Nous avons eu beaucoup de chance avec le temps, ciel bleu et grand soleil pratiquement tout le temps et meme les jours de brume avaient un aspect mysterieux. L'ambience a bord etait bonne, le pisco et le vin rouge du soir nous rechauffaient le corp et l'esprit.

Ce soir diner avec Anne Sophie, ma niece, et son compagnon et demain nous repartons pour Buenos Aires ou nous resterons 4 jours avant de nous envoler pour Montevideo et les plages d'Uruguay.

ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE

Mireille 07/04/2016 15:49

Bonjour,

Je reviens d'Antarctique, après avoir effectué la traversée à bord du Boulard. Cela s'est très mal passé. Pourrions-nous échanger à ce sujet? Avez-vous entendu parler d'autres mauvaises expériences que les nôtres sur ce voilier?

Merci d'avance!

Cordialement,

Mireille

maman 15/03/2013 15:30

quelles belles photos et que de beaux souvenirs !!!! Merci de nous faire partager votre voyage Bisous

ÀJM 974 09/03/2013 21:38

Belle galère et des souvenirs indélébiles ... Qui a goûté aux charmes de l'Antarctique a bien mérité des plages uruguayennes , en suçant un eskimo glacé et en buvant un martini on the rocks ...
Profitez bien de la suite du voyage ... Salut x 2 .

RSS Contact