Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Voyage en Amérique du sud

CANADA

Philippe MEYER

Nous nous appretons à quitter les amériques. Nous avons rendu visite à Xavier, le fils de Micheline et sa charmante compagne Severine qui etudient à St Georges de Beauce. Nous en avons profité pour visiter la Gaspesie, le New Brunswick,les iles du prince Edouard, Cap Breton et la Nouvelle Ecosse. Plus de 6000 km de Quebec à Halifax. Nous passions nos journees dans la voiture, dehors c'etait l'hiver, froid et neige. Au dire meme des canadiens il n'y plus de printemps mais 2 automnes. C'est peut etre pour cela que nous avons trouvé le Canada bien fade et terne. Les villes sont sur le modèle nord americain, de grands centres commerciaux à la peripherie et le centre sans ame. De plus les canadiens dinent de 17 h à 21 h, à 20 h nous etions souvent les derniers clients. Les villes se vident tres tot, les magasins ferment à 17 h et dès la nuit tombée il n'y a plus personne dans les rues. Nous sommes maintenant impatients de retourner sur notre ile de reve et nous réchauffer au soleil.

Ceci clot ce blog, nous esperons vous avoir transmis notre entousiasme tout au long de ce tres beau périple et vous avoir donné envie de découvrir cette partie du monde.

CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA

IGUACU

Nous finissons notre periple sud americain en apotheose aux chutes d'Iguacu.De Montevideo il n'y a aucun bus direct pour cet endroit. Il faut soit revenir a Buenos Aires et de la prendre un bus direct pour IIguacu soit aller a Ascension au Paragay. Nous avons choisi de le faire a notre maniere c'est a dire aller jusqu'a Paysandu, passer la frontiere argentine jusqu'a Colon et de la se chopper le bus qui vient de Buenos. Seul hic c'est qu'il passe a l'exterieur de la ville sans faire d'arret. Nous voila repartis jusqu'a Concordia plus au nord ou il est sense s'arreter. Manque de chance, nous le ratons de peu et le prochain est pour le lendemain soir. Il est 23 h 30 et nous preferons sauter ( c'est le cas de le dire ) dans celui qui monte a Possada d'ou plusieur depart par jour se font pour Puerto Iguacu. Il nous a fallu en tout et pour tout 5 bus et 26 h de voyage. Mais curieusement cela ne nous a pas pese. Ca nous a rappele notre jeunesse.

Nous avons trouve sur le net ( presque toutes les gares routieres ont la wi fi gratuite ) un petit hotel tres sympa avec piscine et jaccuzzi:( Hotel Boutique de La Fonte ) La cuisine est faite par un chef etoile, du coup on y a fete mon anniversaire au champagne offert par l'hotel pour l'occasion.

Nous avons visite les chutes du cote argentin et bresilien. Tout aussi impressionnant des 2 cotes. Elles font 80 m de haut et les amenagements sont tels qu'on peut s'en approcher de tres pret. Du cote bresilien on est presque en dessous ce qui occasionne un bonne douche. Nous en avons egalement profiter pour visiter le barage d'Itaipu sur le fleuve Paranal. Le plus grand du monde en energie produite, partage 50/50 par le Bresil et le Paraguay.

Dernier bus et 16 h plus tard nous sommes de retour a Buenos Aires. Nous passerons notre derniere soiree a un show de Tango.

Demain retour vers le froid au Quebec pour 3 semaines.

Conclusion sud americaine: nous y avons fait un tres tres beau voyage y avons vu des paysages epoustouflant de beautes et fait de belles rencontres. Il est tres facile de se deplacer, les reseaux de bus couvrent tous les pays, se loger est egalement tres simple. C'est dans les hotels les plus modestes que nous avons fait les rencontres les plus interressantes. Dans tout les pays les gens sont tres ouvert et engagent facilement la discussion. Enfin l'antarctique est fabuleux et a mettre a part.

IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU
IGUACU

URUGUAY

Il est 20 h 30 et nous sommes à la station de bus de Côlon en Argentine. Nous avons une correspondance pour Concordia où nous espérons trouver un bus pour Iguazu cette nuit ou demain. Ce pays ne nous a pas enchanté. Le temps il est vrai n'était pas très beau mais ce n'est pas tout. Punta Del Este est La grande station balnéaire à la façon Miami. De grands immeubles partout. De pus la saison est terminee donc il n'y a plus personne.Nous avons loué une voiture pour faire le littoral jusqu'à la frontière brésilienne. 2 j de pluie intense, le premier soir la voiture avait du mal à démarre, le lendemain il a fallu la pousser ! Seul la ville de Colonia nous a plu. Vieille ville portugaise un peu préservée . Peu de restau, chers et toujours de la viande. On dit que c'est la Suisse pour les prix et l'Inde pour les salaires. Des chiffoniers circulent avec des charrettes tirées par des chevaux et récupèrent ce qils peuvent dans les poubelles.

la plupart des uruguayens se promènent avec une bouteille Thermos et leur bol de mate qu'ils sirotent à longueur de journée .

URUGUAY
URUGUAY
URUGUAY
URUGUAY
URUGUAY

URUGUAY

Il est 20 h 30 et nous sommes à la station de bus de Côlon en Argentine. Nous avons une correspondance pour Concordia où nous espérons trouver un bus pour Iguazu cette nuit ou demain. Ce pays ne nous a pas enchanté. Le temps il est vrai n'était pas très beau mais ce n'est pas tout. Punta Del Este est La grande station balnéaire à la façon Miami. De grands immeubles partout. De pus la saison est terminee donc il n'y a plus personne.Nous avons loué une voiture pour faire le littoral jusqu'à la frontière brésilienne. 2 j de pluie intense, le premier soir la voiture avait du mal à démarre, le lendemain il a fallu la pousser ! Seul la ville de Colonia nous a plu. Vieille ville portugaise un peu préservée . Peu de restau, chers et toujours de la viande. On dit que c'est la Suisse pour les prix et l'Inde pour les salaires. Des chiffoniers circulent avec des charrettes tirées par des chevaux et récupèrent ce qils peuvent dans les poubelles.

la plupart des uruguayens se promènent avec une bouteille Thermos et leur bol de mate qu'ils sirotent à longueur de journée .

URUGUAY
URUGUAY
URUGUAY
URUGUAY
URUGUAY

BUENOS AIRES MONTEVIDEO

Buenos Aires: Retour au chaud et a la civilisation avec Jacques et Marie nos compagnons du Drake. Visite de la ville, assez jolie et dynamique et restau de viandes.Les immeubles modernes cotoyent facilement les imposants edifices temoins de la splendeur passee de l'Argentine. Cours de Tango pour Micheline, j'y echappe etant en tongue, ouf. Un pickpocket me fait les poches dans le metro et me vole mon ipod mais me laisse heureusement mes 2 cartes de credit qui se trouvaient dans la meme poche . Nous avons loge dans le quartier bobo de San Telmo dans un vieil hotel dont les chambres avaient ete renovee. Au moins 40 m2 la chambre pour 40 E.

Montevideo: n'a de beau que le nom. Immeubles anciens non ravales, pas d'ame tres difficile de trouver un restau sympa et ca tourne toujours autour de la viande. Tous les gabiers sont fermes le WE, nous avons du aller au casino ou un gabier a bien voulu nous cracher 150 E. Pour aller a Iguacu nous nous sommes resolus a acheter un billet de bus jusqu'a la frontiere argentine dans une semaine en esperant trouver une correspondance pour Iguacu. Tout se fait au forceps ici, rien de facile comme au Chili.

Demain nous partons pour Punta Del Este le Saint Trop sud americain mais le temps n'incite pas au bronzage T 18 degre ( nous avons laisse tout nos affaires d'hiver a Buenos

plce de May, casa Rosada ( presidenciel), Montevideo (derniere photo)
plce de May, casa Rosada ( presidenciel), Montevideo (derniere photo)
plce de May, casa Rosada ( presidenciel), Montevideo (derniere photo)
plce de May, casa Rosada ( presidenciel), Montevideo (derniere photo)
plce de May, casa Rosada ( presidenciel), Montevideo (derniere photo)
plce de May, casa Rosada ( presidenciel), Montevideo (derniere photo)
plce de May, casa Rosada ( presidenciel), Montevideo (derniere photo)
plce de May, casa Rosada ( presidenciel), Montevideo (derniere photo)
plce de May, casa Rosada ( presidenciel), Montevideo (derniere photo)
plce de May, casa Rosada ( presidenciel), Montevideo (derniere photo)

plce de May, casa Rosada ( presidenciel), Montevideo (derniere photo)

ANTARTIQUE

Nous sommes de retour, heureux de retrouver un peu de confort. Embarquement le 11 fevrier sur le Boulard, voilier de 14 m un peu vetuste comme son skipper Jean vieux loup de mer qui a tout vu. Nous heritons de la cabine avant la plus spacieuse, nous sommes 7 equipiers. 1 ere etape Puerto Williams sur l'ile de Navarino en face d'Ushuaia dans le petit port de Micardi et son bar mythique.Course pour trouver du gas oil, barbecue dans le jardin ou plutot le terrain vague de Jean qui jouxte sa maison. Il fait deja bien froid. Depart dans l'apres midi du lendemain direct dans le detroit de Drake, la fenetre meteo etant bonne. Nous decouvrons que nous serons de quart a 2 sur le pont pendant 3 h toutes les 7 heures. Tres vite la moitie a le mal de mer et se promene avec son sachet. Micheline est a l'agonie le premier jour, Jacques disparait dans sa cabine pendant 4 j les autres 4 vomiront tout le temps ( le retout aussi ). J'ai eu beaucoup de chance, ou peut etre grace au Stugeron, je n'ai jamias souffert du mal de mer. Pendant tout le Drake nous passeront notre temps soit dehors de quart soit dans nos duvets. Il fait de plus en plus froid dehors et a l'interieur aussi, le chauffage ne marchant pas, je soupsonne une economie de fuel. N'en pouvant plus, je fais remarquer que je n'etais pas la pour un stage de survie et nous obtenons enfin un peu de chauffage.La mer est houleuse mais maniable, nous n'aurons jamais plus de 30 noeuds de vent, je m'attendais a bien pire. des albatros et de damiers du cap nous accompagnent sans arret. Nous finissons par arriver a l'ile de deception au bout de 4 jours et 4 nuits eprouvantes.

Ile volcanique en noir et blanc peuplee de manchots et d'otaries. Nous visitons l'Europas, 3 mats a l'ancienne et mesuront la grosse difference de confort pour le meme prix.

Depart de Deception pour Trinity, rencontre magique avec les premiers gros iceberg, ils feront parti du paysage jusqu'au retour. Changement d'atmosphere, la glace est partout blanche de blanche, un univers vierge et sans bruit.

Apres une nuit entrecoupee de bruit de glace frottant contre le coque, nous naviguons dans le detroit de Guerlache.Notre route est emaillee d'iceberg de toutes les formes, des manchots sautent dans tous les sens, nous appercevons des dixaines de baleine. L'une d'elle se laisse admirer sur toute sa longueur le long du voilier et termine par nous montrer sa queue. 2 orques croisent au loin. Dans la soiree nous nous arrimons a une barge partiellement immergeeau pied d'un glacier.

Debarquement dans une colonie de manchots, ils jouent les stars.

Mouillage dans la baie de Paradis, entoure de glaciers impressionnant.

Passage du detroit de Lemaire sous la brume en ecartant la glace avec l'etrave, fantomatique. Nous nous amarrons devant la base ukrainienne de Vernadsky. Premier shampoing au bout de 10 j. Visite de la base et surtout de son bar.

Super beau temps, mouillage au 2 eme hivernage de Charcot, visite d'une colonie de manchots papou puis passage dans le cimetiere des iceberg. Ils sont des dixaines a s'echouer a cet endroit, de toutes les formes, c'est tres tres beau.

Amarrage rock and roll: aussieres amenees a terre avec l'annexe en pagayant contre le vent. Le hors bord restera en decoration.

Retour dans la brume par Port Lockroy et Melkior puis repassage du Drake le 28 et meme cirque. Nous croisons le cap horn le 3 mars sous la pluie avec peu de visibilite et allons mouiller dans les iles avoisinantes.

Tout le trajet en Antarctique a ete fantastique, un monde vierge de neige et de glace. Nous avons eu beaucoup de chance avec le temps, ciel bleu et grand soleil pratiquement tout le temps et meme les jours de brume avaient un aspect mysterieux. L'ambience a bord etait bonne, le pisco et le vin rouge du soir nous rechauffaient le corp et l'esprit.

Ce soir diner avec Anne Sophie, ma niece, et son compagnon et demain nous repartons pour Buenos Aires ou nous resterons 4 jours avant de nous envoler pour Montevideo et les plages d'Uruguay.

ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE
ANTARTIQUE

Ushuaia

Nous voila arrives a la "fin del mundo "apres 12 h de bus et la traversee du detroit de Magellan avec un fort vent et une mer agitee. Ushuaia est plus sympatique que prevue. Une rue centrale commercante et un port ou les bateaux de croisiere se succedent. Du coup, Le Boulard, notre voilier nous parait bien petit. Quand notre hotelier a appris que nous allions en Antarctique il a dit: El Drake es un problema, quand il a su qu'on y allait en voilier il a eclate de rire.

Sinon nous avons fait 2 balades interressantes: une dans le parc nationnal de la terre de feu, beau sentier qui suit la cote du canal de Beagle. A cette occasion nous sommes entres dans la "el correo del fin del mundo", ou un postier moustachu tamponne les passeports pour 10 peso. Visiblement c'est une star puisqu'un bus entier de japonnais a essaye de rentrer ensemble dans cette poste grande comme un placard ! L'autre au glacier Marcial dans les haut de la ville ou on a une vue splendide sur le canal de Beagle et l'ile Navarino. Le temps est gris, pas tres froid ( 13 degre ) quand il n'y a pas de vent.

Pour l'Argentine, Ushuaia est la capitale des Malwines! C'est ecrit partout.

Demain nous embarquons pour 4 semaine !

Inch Allah

Photo: bagdad cafe entre Punta Arenas et Ushuaia, ville d'Ushuaia, Le Boulard

Ushuaia
Ushuaia
Ushuaia
Ushuaia
Ushuaia
Ushuaia
Ushuaia

Puerto Natales Punta Arenas

Fini de rigoler, nous avons range nos shorts et nos debardeurs au fond du sac et ne pensons plus les sortir avant 1 mois 1/2. A Puerto Natales un vent tres fort nous accueille a la descente du bus. N'ayant rien reserve a l'avance nous trouvons refuge a l'hostal Dumestre. Un peu roots a notre gout et finalement tres sympatique. Nous y retrouvons avec plaisir Philippe, le cycliste qui vient de Caracas. Pour visiter le parc Torres del Paine nous prenons un tour d'une journee. Temps pourri au depart, a peine sorti du bus nous sommes trempes. Heureusement les nuages se dechirent sous l'assaut du vent et nous pouvons admirer les tours de granit avec toujours nos 2 condors. Ce parc merite d'y rester quelques jours mais nous avons trop froid pour envisager le camping ( on peut tout louer ). Puis nous avons repris la route pour Punta Arenas. Ville de 130 000 hab au bord du canal de Magellan qui nous plait bien. 1 journee pour visiter, 3 pour le shopping. Faut dire que Micheline met bien 3 heures par article! Nous nous sommes equipes grand froid, chapka,polaire,chaussettes etc. Comme par hasard le temps s'est radouci: plus de 20 degre celcius par 53 degre de latitude sud !!! On ne sait plus comment s'habiller. Bref on va etre de vrai bibendum mais je pense que les pingouins s'en foutent. Justement nous avons visite une colonie sur l'ile de Magdalena. 150 000 individus tres bruyants peuplent cette petite ile de novembre a mars. Le sol est un vrai gruyere. Chaque couple creuse un trou, certains tiennent conseil en criant a tue-tete.

Demain nous dirons adieu au Chili en montant dans un dernier bus pour Ushuaia ou nous allons attendre le bateau.

Photos: gauchos, Torres del Paine, aigle, renard, pingouins, Punta arenas, notre Hostal

Puerto Natales    Punta Arenas
Puerto Natales    Punta Arenas
Puerto Natales    Punta Arenas
Puerto Natales    Punta Arenas
Puerto Natales    Punta Arenas
Puerto Natales    Punta Arenas
Puerto Natales    Punta Arenas
Puerto Natales    Punta Arenas
Puerto Natales    Punta Arenas
Puerto Natales    Punta Arenas
Puerto Natales    Punta Arenas
Puerto Natales    Punta Arenas
Puerto Natales    Punta Arenas

Le Perito Moreno

Le Perito Moreno est un glacier de 14 km de long et surtout large de 5 km et haut de 60 m. Un veritable mur qui avance de 2 m par jour. Il craque et s'effondre par morceaux sans arret. Le bruit resonne avec fracat. temps un peu mossade . je pense que les photos ne rendent que difficilement la dimension majestueuse de ce lieu.

Nous avons traverse le 50 degre de latitude sud et partons demain pour Puerto Natales au Chili afin de nous rendre dans le parc Torres del Paine.

Photos: pampa, Fitz Roy, un Carpintero gigante ( l'oiseau ), le Perito Moreno

Le Perito Moreno
Le Perito Moreno
Le Perito Moreno
Le Perito Moreno
Le Perito Moreno
Le Perito Moreno
Le Perito Moreno
Le Perito Moreno
Le Perito Moreno
Le Perito Moreno
Le Perito Moreno
Le Perito Moreno
Le Perito Moreno

Quelques photos

photos: Rio Baker, Tortel, Glacier Montt

Enfin un ordi qui marche a El Calafate on aurait ete desole de vous en priver

Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos
Quelques photos

Afficher plus d'articles

RSS Contact